Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Combined Shape
Combined Shape

Battant, roulant ou coulissant : quels types de volets choisir ?

Dans une maison, le volet, c’est un sujet ! Performance thermique, phonique et sécuritaire rentrent en jeu. Mais aussi des considérations esthétiques comme de praticité et bien-sûr, de budget. Bref, quels types de volets choisir ? Voici le guide de choix.
Conseils - 7 min de lecture
Types de volets

Quels types de volets choisir : quelles solutions possibles ?

Volets roulants

On les connait bien : des volets à lames horizontales, venant s’enrouler dans un coffre en position fermée. Ils sont désormais en PVC ou en aluminium et n’existent quasiment plus en bois.

  • En habitat neuf, le coffre du volet est intégré dans le mur et est invisible.
  • En rénovation, si l’habitat n’était pas équipé de volets roulants auparavant, le coffre est forcément visible et peut être installé à l’extérieur ou à l’intérieur de la fenêtre.
    En extérieur, il peut être posé en linteau, c’est-à-dire dans la partie supérieure de la fenêtre. Avantage : sa présence est relativement discrète, puisqu’il est dans le prolongement du mur. Inconvénient : son encombrement vient empiéter sur la fenêtre elle-même et donc, sur la surface vitrée : on perd alors en luminosité.

Il peut aussi être posé en applique, c’est-à-dire sur le mur de façade, au-dessus de la fenêtre. Avantage : il n’empiète pas sur la fenêtre et ne fait pas perdre de luminosité. Inconvénient : sa position le rend très visible sur la façade.

En intérieur, son inconvénient est là-aussi de venir empiéter sur la fenêtre elle-même, induisant une perte de luminosité. Dans cette configuration, fenêtre et volet intégré peuvent être posés simultanément en rénovation.

Enfin, en rénovation en remplacement de volets roulants anciens, on peut la plupart du temps conserver le coffre existant, voire les rails, pour poser un nouveau volet.

Pose en neuf
Pose intérieure
Pose en applique
Pose sous linteau

Retrouvez ici notre gamme de volets roulants sur-mesure en PVC ou aluminium.

Volets battants

Ce sont les volets « traditionnels » par excellence, la plupart du temps en deux vantaux. Au rez-de-chaussée et devant une baie vitrée ou une porte-fenêtre, ils peuvent comporter plus de 2 vantaux repliables. Historiquement en bois, leur entretien est assez contraignant. Ils existent désormais également en PVC et en aluminium.

Retrouvez ici notre gamme de volets battants sur-mesure en PVC ou aluminium.

Volets coulissants

Leur apparition est plus récente et leur utilisation est souvent associée à des projets d’une grande modernité architecturale, en habitat individuel ou collectif. Leur mode de fonctionnement est simple : ils coulissent latéralement sur des rails supérieurs et inférieurs. Ils existent en PVC (seulement pour de petits formats) ou en aluminium et plus rarement en bois.

types de volets

Isolation : quelles différences ?

En termes de matériaux, les performances phoniques et thermiques des 3 matériaux sont globalement équivalentes. D’un point de vue sécuritaire, le PVC est indubitablement moins résistant.

Si l’on considère les différents types de volets, le volet roulant offre la meilleure isolation phonique et acoustique : en position fermée, le volet roulant est bien inséré dans son rail, lui-même doté de joints : les courants d’air en sont absents !

Quels types de volets choisir : question praticité, qu’en est-il ?

4 critères sont à envisager : entretien, praticité d’utilisation, encombrement et ouverture partielle :

 
1 – L’entretien : une question de matériaux

Qu’importe les types de volets, c’est le matériau qui fait la différence. On sait que le bois nécessite un entretien régulier : le fait de devoir repeindre ses volets battants en bois est une vraie contrainte ! PVC et alu, à l’inverse, bénéficient d’un entretien minimum : un peu d’eau et une éponge suffisent à retirer les traces de sable ou de pollution.

 
2 – Praticité d’utilisation : fonctionnement manuel ou motorisé ?

Non motorisés, les volets roulants sont une vraie contrainte : manier la manivelle matin et soir pour les manipuler n’est vraiment pas confortable ! Les motoriser change tout : nous y revenons au chapitre suivant. Surprise, les nouveaux volets battants peuvent être aussi motorisés ! Un bras articulé dans la partie supérieure du volet permet sa manipulation automatique. En manuel, le maniement du volet battant reste moins fastidieux que celui du volet roulant à manivelle, mais nécessite cependant de se pencher en extérieur.

Enfin, le volet coulissant n’existe qu’en fonctionnement manuel. Cependant, il coulisse sur ses rails avec facilité et sans bruit et demande peu d’efforts.

3 – Encombrement : le classement est clair !

De ce point de vue, le volet roulant sort clairement gagnant puisqu’il ne génère aucun encombrement au sol, tout simplement !
Il est suivi par le volet coulissant, qui a le mérite de fonctionner sans débattement. Sur un balcon ou une terrasse de petite taille, c’est un atout qui peut être important. Cependant, le ou les murs adjacents à la menuiserie doivent être suffisamment larges pour autoriser le déplacement latéral du volet.
Du point de vue de l’encombrement, le volet battant est le dernier du classement : son débattement à la manipulation, sur un balcon ou une terrasse impose un espace à laisser impérativement libre de tout mobilier.

 
4 – Ouverture partielle

Un dernier point à prendre en compte : volets roulants et coulissants permettent par nature une ouverture au cm près ! Pratique en été dans une recherche d’ombrage. De même, le volet roulant fermé, mais conservant un jour entre chaque lame, constitue une solution intéressante de gestion de la luminosité.

Le volet battant non motorisé offre beaucoup moins de latitude. En motorisé, tout autant qu’un volet roulant ou coulissant !          

Quels types de volets choisir : et la motorisation ?

C’est un vrai sujet. Deux niveaux à considérer : la manipulation en elle-même. Et de manière plus large, la programmation de l’ouverture – fermeture des volets. On l’a vu, les volets coulissants ne fonctionnent que manuellement. Les volets roulants et battants offrent en revanche de vastes possibilités.        

 
Motorisation électrique ou solaire ?

En volets roulants comme battants, les deux sont possibles. Le solaire a le mérite de ne nécessiter aucun raccordement, donc de moindres travaux. Par ailleurs, le solaire assure un service continu même en cas de temps maussade. En effet, l’énergie solaire captée n’alimente pas directement le moteur du volet, mais une batterie interne qui assure ainsi un bon fonctionnement pour plusieurs jours.

 

Fonctionnement unitaire ou centralisé ?

A minima, un interrupteur à pression ou à distance commande chaque volet. Une même télécommande peut commander plusieurs volets dans la même pièce pour une manipulation simultanée des différents volets. Typiquement, à la tombée de la nuit.

Enfin, un vrai système domotique va permettre de régler plus finement le déclenchement de volets roulants ou battants motorisés. 3 exemples intéressants :

  • La programmation d’une fermeture automatique de tous les volets à la tombée de la nuit, à une heure différente au cours de l’année, grâce à un capteur extérieur.
  • La fermeture automatique partielle des volets par temps trop chaud, pour permettre par exemple un recours moindre à la climatisation : un tel dispositif est ainsi en mesure de faire baisser la température de la pièce* de 4 à 7° C. !
  • A l’inverse, l’ouverture automatique des volets en l’absence des occupants en hiver en cas de bon ensoleillement, pour gagner naturellement en température en sollicitant moins le chauffage.

Autant de perspectives séduisantes d’un point de vue économique comme écologique !

De - 4 à -7° C !

La fermeture partielle des volets par temps trop chaud est en mesure de faire baisser la température* de la pièce de 4 à 7° C. ! Autant de climatisation gagnée !

* Source : Étude TBC pour la Fédération Française du Bâtiment : “Analyse de l’apport énergétique du volet roulant”. Étude normative et réglementaire.

Quels types de volets choisir ? Le facteur déterminant : l’esthétique

Différentes possibilités fonctionnelles ont été envisagées. De ce point de vue, le volet roulant emporte probablement l’adhésion. L’aspect esthétique est cependant à considérer. Tout simplement parce qu’un volet roulant ouvert – c’est-à-dire en gros, de jour – ne se voit pas !

Or, les volets sont partie intégrante de la personnalité esthétique d’une façade. C’est la raison pour laquelle ils sont souvent en couleur, en accord éventuel avec les teintes de la région. Ainsi, sur des murs généralement blancs, les volets battants ou coulissants apportent une note de couleur déterminante.

De ce point de vue esthétique, 3 points sont à envisager.

 
Le choix des couleurs

Bois et aluminium l’emportent : les 213 couleurs de la gamme RAL sont disponibles pour une recherche très précise de teinte. Les possibilités en PVC sont drastiquement plus réduites.

La diversité des lames

Volets battants et coulissants sont disponibles dans différentes configurations de lames, verticales ou horizontales, avec persiennes ou non. Par exemple, des lames verticales donnent immédiatement une personnalité « sud » à l’habitat.

 
Le contraste souhaité

Une rénovation de maison ancienne avec remplacement de volets battants n’est pas forcément à envisager uniquement en volets battants. Des volets coulissants peuvent aussi être intéressants à envisager, contribuant à un vrai partis-pris de combinaison ancien / moderne !

Et le budget dans tout ça ?

En termes de matériaux, c’est assez simple : le PVC est le moins onéreux, à l’inverse de l’aluminium, qui est aussi le plus qualitatif. Bien évidemment, la motorisation représente un surcoût par rapport à un fonctionnement manuel. On a vu en revanche qu’un système domotique peut se rentabiliser via les économies qu’il peut générer.

Enfin, très répandus, les volets roulants sont globalement les moins onéreux. Volets battants et coulissants sont dans l’ensemble aux mêmes coûts, à matériaux identiques.

 

En conclusion

Vous êtes avant tout à la recherche d’une solution fonctionnelle et de préférence au moindre coût ?

Optez pour des volets coulissants en PVC. En revanche, un bon conseil : ne faites pas l’impasse sur la motorisation, électrique ou solaire, au risque de laisser vos volets ouverts !

Vous souhaitez cependant un rendu plus qualitatif et / ou êtes sensible à l’aspect sécuritaire ? Optez pour des volets coulissants en aluminium.

 

L’aspect esthétique est pour vous prédominant ?

Optez pour des volets battants ou coulissants. Si votre budget est plus contraint, vous pourrez vous orientez sur des volets battants PVC. S’il l’est moins, des volets battants ou coulissants aluminium plus qualitatifs, vous laisseront disposer d’un vaste choix de couleurs.

 

Le confort prime aussi pour vous ?

Optez pour des volets battants motorisés, commandés au doigt et à l’œil !

 

Retrouvez aussi nos articles :

Volets battants aluminium, le gros coup de cœur déco

La maison connectée : des solutions intelligentes pour une maison économe et facile à vivre

Pose volets roulants : quelles bonnes questions se poser avant d’investir ?

Partagez cet article

Articles connexes

pont thermique
Conseils

6 min de lecture

Tout savoir sur le phénomène de pont thermique

fenêtre alu couleur
Conseils

3 min de lecture

Fenêtre alu couleur : la couleur dans tous ses états

Une fenêtre alu couleur et sur-mesure, bien-sûr, c’est possible ! ET dans de nombreuses couleurs, pour les menuiseries, les volets, la porte et même la porte de garage. Tour d’horizon de toutes les combinaisons couleur possibles en alu. …
baie vitrée à galandage
Conseils

4 min de lecture

Quel est l’intérêt d’une baie vitrée à galandage ? 

Une baie vitrée à galandage, dont le principe peut aussi s’appliquer à une fenêtre ou à une porte coulissante, permet la dissimulation de la menuiserie lorsqu’elle est en position ouverte, dans la paroi adjacente. Cette configuration présente de nombreux avantages …