Les fenêtres ouvertes à toutes vos envies Au service des professionnels depuis près de 70 ans

LE CITE EST RENOUVELÉ

    LE C.I.T.E est renouvelé !

    Depuis le 1er janvier 2019, les fenêtres sont à nouveau éligibles au CITE. Vous pouvez donc bénéficier d’un crédit d’impôt de 15% si vous signez un devis à partir de cette date.

    En installant des fenêtres double ou triple vitrage, vous effectuez des économies conséquentes sur votre facture de chauffage car les parois vitrées représentent tout de même 15% des déperditions thermiques du logement. En 2019, le taux applicable aux fenêtres est de 15% (dans la limite d’un plafond de 100 € par fenêtre). Seuls les contribuables remplaçant un simple vitrage par un double vitrage pourront bénéficier du taux réduit jusqu’au 31 décembre 2019. Les portes d’entrée et les volets isolants sont quant à eux exclus du dispositif.

    Conditions et champ d’application du CITE 2019

    Le logement où la pose de nouvelles fenêtres est effectuée doit être la résidence principale du particulier et être construit depuis 2 ans minimum. Que vous soyez propriétaires, locataires ou occupants à titre gratuit du logement, vous pouvez bénéficier du CITE.

    Les travaux doivent être faits par une entreprise qui réalise la totalité des travaux ou qui en sous-traite une partie à une autre entreprise. Pour certains travaux, l’entreprise doit être certifiée RGE.

    Le CITE s’applique aux dépenses payées entre le 1er janvier 2019 et le 31 décembre 2019.

    Le remplacement des fenêtres est éligible au crédit d’impôt 2019 sur le matériel uniquement, hors main d’oeuvre.

    Ces dépenses ouvrent doit au CITE si facturées par l’entreprise qui :

      • procède à la fourniture et à l’installation de ces équipements, des matériaux ou des appareils, ou
      • qui recourt, pour la fourniture ou la fourniture et l’installation de ces équipements, à une autre entreprise dans le cadre d’un contrat de sous-traitance.

    Elles sont plafonnées à 8 000€ pour une personne célibataire, veuve ou divorcé et 16 000€ pour un couple soumis à une imposition commune. Cette somme est majorée de 400€ par personne à charge.

    La facture doit comporter :

    1. le lieu de réalisation des travaux

    2. la nature des travaux ainsi que la désignation, le montant, les caractéristiques et critères de performances des équipements

    3. les critères de qualification de l’entreprise ou de l’entreprise sous-traitante

    4. la date de la visite préalable permettant de valider l’adéquation des équipements mis en oeuvre par rapport au logement

    5. la mention que ces matériaux ont été posés en remplacement de parois à simple vitrage

    Le C.I.T.E est renouvelé

     



    Contactez-nous